Votre avis nous intéresse

Chers internautes, toute remarque sera prise en compte sauf celle à connotation raciste, désobligeante ou pouvant être blessante. Tout auteur de message manquant à ces simples règles de civisme verra son texte purement et simplement effacé. Les messages rédigés en langage SMS seront également refusés et effacés.

Déplacez / positionnez la bulle de BD sur l'image avec votre souris

Écrivez le texte de votre bulle de BD

Shape:
 
Rédigé par martine.usson, le 30. nov., 2014
Chère Madame Katia mahieu, d'abord je tiens à vous remercier d'avoir écris sur le blog "le clos de martine", si vous avez bien lu la page "motif", nous ne mettons pas en cause le travail des habitats sociaux (HLM), mais plutôt les normes "obsolètes" de nos logements, nous sommes "prisonniers de ceux-ci" .
impossible de rentrer dans les ascenseurs pas assez larges pour NOUS (lorsqu'il existe) et notre accompagnateurs, les couloirs trop étroits, les radiateurs installés à n'importe quel endroit, impossible de pouvoir exécuter nos transfert et se plus manque de petit lavabo (pour ceux qui ce sonde) dans les WC, l'impossibilité de passer sous notre lavabo pour se laver les dents étant donné qu'il sont livrés avec des placards dessous... nos genoux et roux du fauteuil roulant touchent ce placard donc impossible d'avoir accès à la robinetterie, la salle de bains plus de douche avec un rebord de 5 à 10cm, l'évier dois être sans placard dessous et laisser la facilitée du passage de notre fauteuil manuel, afin que nous puissions aussi laver notre salade avec notre garde à domicile (les ergothérapeutes nous demandent d'utiliser nos mains le plus possibles...),la chambre à coucher plus grande cause du lit médicalisé (voir même à 2 places) et surtout que le corp médical (pompiers, ambulancier, médecin, garde à domicile,infirmière, kiné...) puissent nous installer correctement dans notre lit "sans se faire mal et NOUS faire mal", les volets électriques nous parait vital et l’accès à nos balcons doivent être créer sans rebords, MAIS avant tout, faire DES PORTES DANS LES MURS...
Dit moi, Mme comment ouvrir ou fermer une porte LORSQUE NOUS SOMMES EN FAUTEUIL ou autre appareil, je vous rappelle que le sens de circulation d'un fauteuil ou tout autre appareil est à peut prêt de 1 mètre de diamètre...
Je me permets aussi de vous faire part des 19 visites d'appartements n'étaient pas adaptés à l'handicap, pourtant à écouter les services logements des habitat sociaux (HLM) ils étaient tous handicapés ...cela m'a fait "rires jaune" ...
Vous pensez bien qu'un handicapé ne va pas déménager dans un appartement handicapé qui le n'est pas.
Mais avant de visiter l'appartement, je me suis trouvée confronté devant l'impossibilité de monter le trottoir, mes roux se sont coincés dans les pavés devant l'immeuble, la belle porte d'entrée de l'immeuble... il y à des escaliers avec une rampe et au fond un très bel ascenseur
DITE MOI, Mme COMMENT JE PEU MONTER LES ESCALIERS ?.
Je me permets,Mme que si vous travaillé pour un OPH vous devez bien connaître nos déboires journalier, les loueurs "habitat sociaux" ne peuvent-ils pas discuter avec la personne qui recherche vivement un appartement ? le cas par cas n'existe t-il pas ? .
De plus une personne à visiter un appartement en duplex pour handicapé (il faut savoir que les "habitat sociaux" ne peuvent pas louer d'appartement meublé...) avec un très grand WC transfert impeccable mais les chambres dont celle de l'handicapé à l’étage...rires!!! il lui aurait répondu que l'handicapé n'as qu'à s'acheter "le monte stana", alors Mme, comment un handicapé peux s'acheter un monte escalier puisque le Conseil Général et la MDPH nous aident... Si nous avons de l'argent pour payer un tel achat, nous n'avons pas besoin de demander de l'aide financière aux organismes cité ci-dessus.
Je souhaiterais converser avec VOUS pour cela vous avez 2 solutions soit par mon adresse émail, soit vous êtes adhérente à notre association et de ce faite lors de notre Assemblée Générale chaque année au mois de novembre vous pourrez avoir des explications sur vos interrogations et les adhérents de mon association pourrons vous répondre.
E-mail:
Rédigé par katia mahieu, le 29. nov., 2014
Bonjour à tous, et plus particulièrement Martine, si je comprends bien, du moins autant que possible, vos besoins, je suis étonnée par une partie de ce que j'ai pu lire sur votre page "motif".
En effet, je travaille pour un OPH ( Organisme Public pour l'Habitat) ce que nous appelons communément HLM. Nous répondons autant que possible à toutes les adaptions nécessaires pour le maintien à domicile de nos locataires, tant séniors (+60 ans (législation) ) que pour nos locataires handicapés. Vous vous doutez bien que même si nous bien conscients de vos difficultés, nous pouvons nous permettre de répondre favorablement à toutes les demandes (remplacement de baignoire par une douche, remplacement de robinet mélangeurs par des mitigeurs, motorisation de volets, portes... élargissement des accès, rampes .... vous voyez, nous ne nous limitons pas, mais grâce à l'état.... (pour une fois je suis contrainte de l'admettre) oui, grâce à l'état puisqu'1€ dépensé dans un logement pour de l'adaptation est récupéré sur la TFPB (taxe foncière sur les propriétés bâties).... c'est la loi en France. Tout propriété peut bénéficier de cette réduction d'impôts dès qu'il justifie qu'il s'agit d'une adaptation pour une personne de plus de 60 ans avec un certificat médical, ou pour une personne handicapée, justifiant d'une reconnaissance à 80%...
Reste le problème des adaptations pour les personnes non reconnues à hauteur de 80%...
Dans le cas où nous ne parviendrions pas techniquement à répondre convenablement aux besoins, alors nous cherchons activement un logement vraiment adapté à proposer....
Peut être cette loi est-elle méconnue, mais elle offre réellement une réponse...
Bonne journée
E-mail:
Rédigé par Denis, le 26. avr., 2014
Bonjour Martine et bonjour à tous les internautes qui liront ce message,
Je vous félicite pour cette initiative (découverte par le biais d'un reportage sur TL7). Je suis enseignant et j'essaie, un peu différemment, avec un blog de poésies, d'aider plus particulièrement les enfants et adolescents hospitalisés. Eux ont la chance d'être davantage pris en compte par notre système de santé et de solidarité (services et équipes dans les hôpitaux, Service d'Assistance Pédagogique A Domicile,...) ; mes tentatives ne sont donc pas tout à fait les mêmes que les vôtres. Vous, vous pouvez avoir parfois l'impression de vouloir soulever des montagnes. Alors bravo pour votre initiative, votre courage, votre opiniâtreté. Si je peux vous aider d'une manière ou d'une autre, n'hésitez pas à me contacter. Bien sincèrement.
E-mail:
Rédigé par Courbis Isabelle , le 23. févr., 2014
bonjour,
Je suis handicapée et vit dans un appartement soi-disant adapté pour les handicapés il se trouve que j'ai un très long couloir et mon état nécessitant bientôt un fauteuil électrique : il faudra que je puisse le rentrer ....OR il se trouve non seulement que la porte d'entrée est trop petite pour le passage mais en plus que le compteur se trouve juste derrière .
Je ne vois pas d'autre solution que de déménager . Rien que de devoir en chercher un adapté à tendance à me terrifier ; je sais que j'aurai de l'aide mais comment ne pas tomber dans le même cercle vicieux qu'un bon nombre d'handicapés veulent éviter ..!!
Rédigé par Genevrier, le 25. janv., 2014
coucou tout le monde, je voulais tout simplement vous souhaiter une BONNE ANNEE 2014, qu'elle vous apporte joies et bonheur....
Amicalement Genevrier Isabelle
E-mail:
Rédigé par Genevrier isabelle, le 11. nov., 2013
je voulais ajoutée seulement ceci, merci Martine
E-mail:
Rédigé par Genevrier isabelle, le 11. nov., 2013
bonsoir,
Je voulais réagir sur le problème du coup d'un appartement adapté au handicapé lors de la construction d'un appartement , ou maison, ou immeuble neuf:
(ce ne sont que des réflèxions que je me suis faites)
1 je ne vois pas ou est le coup supplémentaire pour un couloir plus large....
2 les portes plus large....peut être plus onéreux? beaucoup?
3 mettre les prises ras le sol ou a 15 cm, sur coup?????
4 ne pas prévoir des pas de porte surélevés....sur coup????????
5 ne pas mettre de meuble sous vasque???, que la vasque soit plus basse, coup en plus????
6 wc plus large, coup en plus?????
7 l'interphone plus bas ?????
8 sur coup pour un deuxième interphone dans la chambre ok, (pour les personne alitées)
9 moins de caisson dans une cuisine pour faciliter le passage sur coup ?????et qu'ils soient plus bas ne change rien au prix
10 rajout d'une lumière qui inter agit avec l'interphone ou et la sonnette (pour les sourds et mal entendants)grand sur coup????
11 plaque d'appartement et interphone en brail.....?les plaque étant fourni a chaque nouveaux locataire
12 ok sur coup évidant pour des sécurités enfants porte et fenêtres ( jeunes enfants des personnes ayant un handicap ou pour les enfants atteint de trouble du comportement)
13 sur coup évidant pour l'isolation phonique ,pour les autistes( et pour leurs voisins surtout), et tous handicap confondu car besoin de repos....
Et surement d'autre chose auquel je n'ai pas pensée.....
Pas très difficile non plus pour pensé au rampe d'accès pour les locaux commums, et les accès extérieur....
Bon automatiquement nous parlons d'appartement, ou maison avec une surface habitable plus grande......pas de studio....
Ce que je pense c'est qu'il faut faire évoluer les mentalités, que tout n'est pas forcément une question de coût, mais surtout de sens pratique, toutes ces petites choses qui ne coutent rien, mais qui faciliteraient bien la vie de ceux qui en ont grandement besoin, et, leurs familles.
Pourquoi ne pas demandé qu'il y est un appartement adapté au handicapé dans chaque immeuble en construction ou en projet,et même que le conseil général local pourrait en subventionné une partie....par exemple....
E-mail:
Rédigé par Genevrier isabelle, le 16. oct., 2013
bonjour,
Dans notre beau pays des droits de l'homme, j'ai du mal a voir le mal être des personnes vivants avec un handicap (et leur famille) au quotidien, leur combat pour l'autonomie, au respect, a la reconnaissance des difficultés rencontrées a cause de leur handicap.
j'ai du mal a voir les tonnes de formulaires, et démarches qu'on leur oblige a faire pour seulement faire valoir leurs droits....quand ceux ci peuvent être respectés....Je n'aurais jamais pensé que c'était si dur, usant, il y a seulement 10 ans, quand j'ai été confronté au handicap de mes enfants, je pensais , comme beaucoup de gens, qu'on avait des droits et (naïvement) qu'ils étaient respecté.....et malheureusement ils ne le sont pas toujours...faute de moyen.....comme si on pouvait résumer toutes leurs souffrances, par de l'argent, comme si c'était une excuse valable aux yeux d'une mère, d'épouse, d'un mari, etc....vivre dans des conditions correctes avec une prise en charge a la carte suivant le handicap et les capacités de chacun ne sont pas des exigences énormes et forcement onéreuses, il suffit parfois de nous écoute pour trouver des solutions.....et je crois qu'on font c'est tout ce que l'on demande au fond, être écouté, entendu, compris.......
E-mail:
Rédigé par Genevrier isabelle, le 14. août, 2013
bonjour, j'ai encore un coup de gueule, je suis allée voir Martine chez elle, dans un appartement adapté pour handicapé........qui n'en a que le nom......de qui se moque t-on?.....Elle n'a pas accès a sa cuisine, son fauteuil ne passe pas, elle ne peut accueil seule quelqu'un chez elle, cause: elle ne peut accéder a l'interphone dans le couloir, mais n'a pas la possibilité d'ouvrir non plus quand elle est dans son lit médicalisé, vu qu'il n'y a pas d'interphone près de son lit non plus, elle ne peut pas accéder a son lavabo, car ils ont eu la mauvaise idée de mettre un meuble sous vasque.....les prises électriques a ras le sol, elle n'a pas accès au balcon il y a une marche, elle a des seuils de porte pour passé avec un fauteuil???.......sortir les poubelles, marches, sortir seule est une vrai galère..et je ne suis sur que j'en oublie.....voir ça, CA M'ENERVE!!!!!!!!!!
E-mail:
Rédigé par mme genevrier, le 31. juil., 2013
bonjour,
En tant que maman de 2 enfants autistes, je n'ai pas le choix du type d'établissement fréquenté par mes enfants ( ime, imp, cliss ou uliss etc.....) c'est une commission de la mdph qui décide, mais pas seulement en fonction du handicap ou du potentiel de l'enfant, mais en fonction des places disponibles, c'est comme ça qu'un enfant ayant la possibilité de suivre dans une clis, se retrouve en ime ou il n'a rien a faire.....
Je n'ai pas le choix de l'établissement de mes enfants si par ailleur il me prenait l'envie de les mettre en privé ou de les rapproché de la maison.......
Je n'ai pas le choix de la prise en charge.....en effet ça fait maintenant 6 ans que je demande une prise en charge orthophonique et de motricité fine pour mon fils, sans résultat ......
Et maintenant que nous sommes en plein dans la période de vacance, je m'apperçois que je ne peux pas utilisé mon droit au vacaf:.parce que j'ai trouvé une maison individuel pouvant acceuillir mes enfants en toutes sécuritéé et quéitude, mais en gite de france, vacaf n'aiutilisable que dans des établissements conventionnés vacaf, et ces établissements sont des hôtels ou des campings, qui ne sont pas adapté, effectivement si mon fils se mets a crié, je risque de me faire virer de l'hotel/camping......cause : le respect au repos des autres usagesr (se que je peux comprendre) il m'a donc fallu faire ma bosseigne aupres d'une assistance social, faire (encor) des paperasses pour avoir le droit d'utilisé mes droits,( et encor pas tout a fait car je n'ai pas eu une derogation, mais une aide au depard en vacance qui ne peut se faire qu'une fois) puisque'ils n'ont pas eu l'idéé de créé des derogations automatique pour ce genre de situation........pufffffffff.....Et je parlerais pas de l'orientation des 12 ans de mon fils.....qui se trouve dans une impasse vu que les delais d'attente pour un etablissement pour ado autiste sont de 3 ans en moyenne et que l'ime ou il est actuellement ne peut l'accepter que jusqu'a 14 ans maximum.........et qu'il risque d'etre descolarisé et perdre se que nous avons eu tant de mal a lui faire accérir.......Je sais mon message est un coup de gueule, mais ça fait 13 ans que j'essais de déplacer des montagnes....et seulement pour que mes enfants est accès a leur droit, droit a l'egalitéé des chances, a une prises en charge adapté ( et non un pis allé),a voir accés au loisir, au vacances en famille......
E-mail:
Rédigé par breysse tiffany, le 31. juil., 2013
Bonjour,
Ma petite martine je te soutien a 100%. C’est une honte de se promener en ville et de s'apercevoir que les personne en fauteuils roulant ne peuvent même pas aller faire les boutiques ou daller boire un café en hiver car sans les terrasse ils ne peuvent pas rentrer dans les établissements.... et après j’entends des personne me dire cas saint Etienne on est très bien servis, ces une HONTE, en tout bon courage
E-mail:
Rédigé par mme genevrier, le 19. juil., 2013
bonjour,
Je vous trouve courageuse, il y a tant a faire, logement adaptés, prise en charge adapté, manque de structure pour les enfants et adolescents, droit d'avoir des vacances adaptées...... une réelle écoute des personnes entourant la personne handicapé, des proches parfois dépassés, découragé par la lourdeur du système.....bon courage
E-mail:
Rédigé par Guillaud, le 11. juil., 2013
Belle initiative ! Je souhaite de tout cœur que ces projets aboutissent.
Courage pour ce combat qui demande beaucoup de temps, d'optimisme et de force..!
E-mail:
Rédigé par GIROUD Evelyne, le 11. févr., 2013
j'espère que par ce blog les inventeurs se pencheront davantage à notre écoute, et que les architectes trouveront une solution pour nous permettre d'aller sur les balcons sans avoir de marches à franchir.
E-mail:
Rédigé par GIROUD, le 11. févr., 2013
Coucou, je souhaite longue vie à ce blog qui nous permet de nous exprimer sur nos difficultés aussi bien concernant les appartements que les aménagements extérieurs de notre ville.
E-mail: