Création de l' association

Les raisons

J’ai l’honneur de porter à votre connaissance le projet (UNIQUE en France) de réaliser de VRAIS APPARTEMENTS D’HANDICAPES,  pour des personnes atteintes (malheureusement) de n’importe quel handicap reconnu parmi  les 21 maladies (voir le décret).

Il convient toutefois de noter que notre combat est orienté uniquement vers la construction d'appartements dans de nouvelles constructions et essentiellement d'immeubles classés sous l'intitulé  «  Habitats Sociaux » qui remplace l'acronyme « HLM » que nous connaissons tous et donc soumis à condition de ressources.

 

C’est pourquoi nous avons créé  une association loi 1901, Le clos de martine.

Nos transferts en direction des WC, salle de bains, chambre à coucher sont impossibles à effectuer à cause de halls trop étroits, de portes trop nombreuses et d' accès à dégagement insuffisant pour tout déplacement en fauteuil roulant électrique ou autres (1m50 sont nécessaires). L'accès au balcon, l'utilisation des prises électriques (pour nos nombreux appareils à charger), la manoeuvre des volets manuels et autres dispositifs relèvent du parcours du combattant. N’oublions pas les séniors, car le "papy-boom" arrive sur notre territoire et certains sont atteints d’handicaps et de difficultés dûs à l' âge.

Les handicapés et les séniors à très faibles revenus ne veulent pas être sur une liste d’attente d’HLM, ni sur celle de maisons de retraite «qui regorgent de candidatures». Ils refusent aussi d'être à la charge financière de leur famille.

Pourquoi aurions-nous une priorité ??? Je trouve cela discriminatoire envers les français.

Beaucoup d’entre nous ont travaillé par le passé et nous possédons souvent des meubles adaptés à notre situation d’handicap. Alors il est hors de question que nous puissions vivre dans un appartement non aménagé puisque nous ne pouvons même pas installer notre lit médicalisé dans la chambre à coucher, ni mettre nos habits dans les placards «de poupée».

Nous possédons grâce à l’ancienne MDPH, aujourd’hui devenue la Maison de l’autonomie, du bon matériel pour nous aider à la marche (fauteuil roulant électrique, scooter...).

Mais notez bien que la MDPH ne vous remboursera pas le déménagement si vous prenez un logement plus petit que celui que vous possédez déjà.

Entre les institutions et nous il subsiste un maillon faible. L’Association «Le clos de martine» existe pour remédier à cet état de fait.

Notre association « Le clos de martine » fait la demande suivante aux institutions :

Nous souhaitons des appartements à loyers modérés et aménagés pour nos handicaps avec des aides financières :

  • de la MDPH
  • du département
  • de la municipalité
  • de l' europe

2 500 personnes de notre association attendent avec impatience votre réponse.

C'est pourquoi l' association demande à tous les lecteurs de ce blog de se joindre à nous pour faire comprendre aux HLM l'utilité de construire des appartements aménagés en utilisant la rubrique "A vous la parole".

Dans la rubrique "Partenariat", des professionnels se sont penché sur nos problèmes de logement. Vous y trouverez toutes leurs coordonnées.         

Les professionnels de santé nous demandent d'être autonome ! Avec un univers aussi mal conçu, alors :

Où peut être l’ AU TO NO MIE de la personne ?

 

 La Présidente,

Mme USSON Martine